Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 20:59

F. Hollande s'est engagé à "ne pas avoir autour de lui des personnes jugées et condamnées". Il faut toujours se méfier de tels engagements et de telles déclarations qui se veulent vertueuses mais dont la candeur ne resiste pas toujours à la réalité. 

Fallait-il ne pas nommer Jean Marc Ayrault condamné en 1997 pour favoritisme, premier ministre? probablement pas

Fallait-il obtenir la démission d'Arnaud Montebourg condamné pour injures? probablement pas

Falait-il ne pas nommer C. Taubira, condamnée pour licenciement abusif? probablement pas

 

Fallait-il demander la démission de B. Hortefeux?... 


faut-il surtout exiger, par principe,  le demission d'un ministre mis en cause dans une affaire judiciaire,? surement pas car cela serait créer un nouveau systéme de responsabilité et violer la séparation des pouvoirs.

 

S'il faut reflechir à deux fois avantd  eprendre des engagements qui peuvent avoir un effet boomerang, il faut aussi reflechir à deux fois avant de banaliser le statut pénal des ministres, voir celui du Chef de l'Etat.

ici encore la candeur peut avoir des consequences redoutables.

 

Sur un autre sujet c'est aussi d'une redoutable candeur qu'il s'agit lorsque l'on considere que la delinquance de certains mineurs doit être traitée comme s'il s'agissait d'nfants...Face à certaines délinquance, la réponse doit être rapide, ferme et proportionnée, en tous cas dans le cadre de la justice des enfants, la sanction n'est pas rapide et intervient parfois à contretemps s'appliquant à des délinquants endurcis et devenus majeurs. 

Est-on sur que l'on rend service ainsi, non seulement à la société, mais aussi aux jeunes gens concernés? On ne peut a la fois leur reconnaitre plus d'autonomie et d libertes et moins de responsabilité. 

 

Enfin faut-il qu'une nouvelle majorité "détricote" presque systemtiquement ce que l'ancienne a fait? quels repères pour la sociétés et les individus? quelle sécurité juridique? Il est légitime qu'une nouvelle majorité donne de nouvelles inflexions, corrige, reoriente, mais le slogan "du passe faisons table rase" a un peu vielli.

 


Partager cet article

Repost0

commentaires